Comment ne plus hésiter à se décider?

L’un des plus grands mystères qui occupe beaucoup de chercheurs est de savoir comment le cerveau prend des décisions. Alors que le champ de la médecine et notre capacité à comprendre les processus prenant place dans notre corps sont constamment en développement, des questions ouvertes persistent tel que: qui est la personne? comment prend-t-on des décisions? est-ce que la personne n’est que son corps? En pratique ceci soulève la question de fond suivante: est-ce du ressort de la médecine de répondre à des questions de ce genre?

Les réponses à ces mystères de qui on est, comment on prend des décisions et comment notre mental fonctionne poussent la personne vers diverses solutions. Pensez à une situation dans laquelle nous pourrions, avec l’aide de cette connaissance, amener l’Homme à un endroit où sa capacité à lutter au côté de la vie et à répondre rationnellement sera considérablement plus élevée. Imaginons pouvoir libérer l’Homme des influences négatives de son subconscient et ainsi créer un monde meilleur.

L’outil avec lequel nous prenons des décisions est en fait notre meilleur ami. C’est lui que nous consultons tout le temps pour prendre des décisions tel que: avec qui va-t-on se marier? quel job accepter? que porter ce soir? et plus encore. Est-ce que la réponse à ce mystère vous semble comme un rêve que l’on ne peut atteindre qu’après des années? Ou alors toutes ces questions ont déjà été résolues et il ne reste qu’à étudier le sujet qui nous permettra de traverser une vie meilleure et plus facile ?

Le 20 juillet 2017 sortit un article dans Haaretz intitulé « The Riddle of the Black Box, International Team Tries to Understand how the Brain Makes Decisions. » [NdT: Lénigme de la boîte noire, une équipe internationale tente de comprendre comment le cerveau prend des décisions].

Selon l’article, le sujet intéressa tellement de chercheurs que 21 laboratoires en Amérique et en Europe s’investirent dans le projet de recherche. Il est écrit dans l’article que « les gens ne comprennent pas pourquoi ils n’ont aucune idée comment leur cerveau fonctionne. » Si les scientifiques réussirent à résoudre l’énigme, il y aurait des implications pour la sagesse et le libre-arbitre. Suite à leur tentative de trouver des premières réponses, un budget de 14mio de dollars fût dédié à cette étude.

Dans l’une de leurs expériences fondamentales, les scientifiques ont documenté comment les neuronnes s’allument dans le cerveau de souries pendant qu’elles observaient des tâches sombres sur un écran, avec en plus, une roue en lego qui tourne à droite ou à gauche pour leur indiquer de quel côté les taches apparaîtront. Les souries se trompèrent à chaque fois que les tâches sont pâlent ou peu claires. Le but des chercheurs, tel qu’expliqué dans l’article, n’était pas de répondre à des questions essentielles telles que quel appartement loué ou qui choisir comme partenaire, mais, de leur point de vue, c’était un début.

Alors que les chercheurs sont toujours au début de leur étude si bien fondée, la réponse est déjà dans nos mains. Notre mental est rempli d’une infinité d’enregistrements que nous accumulons à chaque moment de notre vie, des images multidimensionnelles contenant tout ce que nos sens apportent comme informations et que notre mental fiche immédiatement dans l’ordre dans lequel cela a été perçu de l’environnement. C’est ainsi que notre piste de temps personnelle (le film de notre vie) s’inscrit dans notre mémoire contenant l’entier déroulé de nos vies. Les enregistrements que nous conservons sur notre piste de temps contiennent chacun des douzaines de sens: images, sons, odeurs, touché, sensation de chaud et froid, pensées diverses, sensations et plus.

Donnons un exemple de cela. Fermez vos yeux et pensez à votre petit déjeuner. Pouvez-vous revoir l’omelette que vous avez mangé? l’odeur du café? la sensation de la fourchette dans la main? On enregistre un nombre impressionnant d’informations qui nous servent ensuite à prendre des décisions. Le petit-déjeuner du landemain sera choisi en cohérence avec ce qu’on a trouvé de bon dans le petit-déjeuner précédent. On décide sur la base des informations existantes de notre piste du temps personnelle.

Un événement tel qu’un petit-déjeuner est quelque chose que l’on est capable d’expérimenter car agréable. L’information existante servira dans des décisions futures. Lorsqu’on résoud un problème, on extrait immédiatement les données de notre mental et cherchons des données similaires existantes et pouvant nous aider à résoudre ledit problème.

Toutefois, durant le cours de nos vies, nous avons aussi expérimenté des moments désagréables qui se sont classées cette fois derrière le voile de l’inconscient. Des événements que nous ne pouvons expérimenter agréablement ni réussissons à avoir un contrôle dessus. Concernant l’influence du subconscient et comment on peut en venir à bout, vous trouverez plus d’informations dans le livre LifePower présenté dans ce site. Vous pourrez expérimenter, avec votre partenaire d’expérience, des procédés qui vous aideront à vous libérer vous-même de l’influence négative de votre inconscient. Les gens qui ont suivi ces procédés rapportent qu’ils gèrent leur vie mieux et sont plus heureux. Vous ne serez pas juste capable d’atteindre plus de choses, mais vous aurez les informations pour savoir comment transférer ces procédés à une autre personne pour qu’elle puisse à son tour aider d’autres personnes à améliorer leur vie. L’instructeur LifePower vous aidera pour toutes difficulté que vous pourriez rencontrer durant l’utilisation des procédés. Nous avons les informations complètes sur le mental humain et tout cela est à votre portée pour passer à l’action et améliorer votre vie.